Scalp - Nous pouvons vous aidez
RSS Nous retrouver Devenir Fan

Fourni par FeedBurner


Articles récents

Bureau des plaintes pour locataires et locateurs
Les solutions pour se faire aider pour payer son loyer ?
Qu’arrive-t-il si l'époux qui a signé le bail quitte le foyer lors de la séparation et arrête de payer?
La visite du logement et le Covid-19
Les SQUATTERS peuvent devenir un casse-tête pour les propriétaires d’immeuble locatif.

Catégories

15 mythes et réalités
24h de délais
Ajustement de loyer
ALBERTA
ARCÉLEMENT
Arnaque de location de vacances
ASSURANCE
AVIS
CANNABIS EN LOGEMENT
CHAUFFAGE
Colombie-Britanique
COMMERCIAL
CONCLUSION ET EXEMPLE
CONTAMINATION
CONTESTATION
CONTRAT
COOPÉRATIVE D'HABITATION
Déduction de loyer
Discrimination
EN APPEL
EXPULSION ABUSIVE
fixation de loyer
FORMULAIRE ILLÉGALE
FORMULAIRES
FRANCE
FRAUDE
HARCÉLEMENT
IDENTITÉ
Île-du-Prince-Édouard
INCENDIE
Informations
La loi 54 C.c.q
lA MISSION DE SCALP
La visite du logement
Le Bail
le bruit
Le locataire et les réparations
Les animaux en logement
Les dépenses du locataire
les oubligation
les oubligations
Les oubligations du locataire
les oubligations du propriétaire
LOCATAIRE AVERTIS
LOGEMENT ABORDABLE
LOGEMENT AUTOCHTOMNE
LOYER EN ONTARIO ?????
LOYER EN ONTARION ?????
LOYER MODIQUE
Maintien dans les lieux
Maintien des lieux
MANITOBA
Mauvais payeur
NEW YORK
Nouveau-Brunswick
Nouvelle-Écosse
Nunavut
PERS.AGÉES
Pourquoi Scalp
Qestionnaire
Quans sa devien urgent
Rénovations
RENSEIGNEMENT PERSONNEL
Reprise de loyer
Retard de loyer
Saskatchewan
SEPARATION
SOUS LOCATION
Terre-Neuve-et-Labrador
Territoires du Nord-Ouest
un locataire avertis
VIDÉO
VOL D'IDENTITÉ
YUKON
fourni par

Mon blog

Reprise de loyer

Recours à l'éviction d'un occupant sans droit qui ne veut plus partir



Qu'est-ce qu'une éviction d'un occupant sans droit ?


Article 1889 Code civil du Québec: «Le locateur d'un immeuble peut obtenir l'expulsion du locataire qui continue d'occuper les lieux loués après la fin du bail ou après la date convenue au cours du bail pour la remise des lieux»Il faut donc qu'il y ait fin du bail, soit un non renouvellement ou une entente de résiliation. L'éviction se fait par huissier, sur autorisation de la Cour, donc il faut obtenir un jugement.Cette demande est traitée en priorité.

C'est-à-dire que le locataire qui a donné son avis de départ doit quitter les lieux à la date inscrite qui indique la fin de son bail le 30 Juin si son bail a été signé le 1 Juillet .Il ne peut pas changer d'avis, car il peut y avoir des procédures d'expulsion et des frais de justice et de relocalisation du nouveau locataire.

Situation difficile pour le locateur car en plus de devoir prendre des démarches pour expulser l'ancien locataire, il devrat reloger son  nouveau locataire de façon temporaire et entreposer ses biens, le tout aux frais de l'ancien locataire.

En effet, le locataire a un mois à partir de la réception de l’avis d’éviction pour aviser le propriétaire de son intention d’accepter ou de refuser de quitter le logement. S’il oublie d’aviser le propriétaire, c’est comme s’il avait accepté de quitter le logement.
S’il refuse de quitter le logement, il peut tenter de trouver une entente avec le propriétaire. Autrement, il doit s’adresser à la Régie du logementavant la fin du délai d’un mois. Il est donc très important pour le locataire d’aviser le propriétaire de son refus et de déposer une demande à la Régie du logement dans les délais prévus.

Si le locataire dépose une demande à la régie, le propriétaire devra démontrer devant la Régie du logement qu’il veut vraiment subdiviser le logement, l’agrandir ou en changer l’affectation conformément à ce que prévoit la loi.

Que faire si le locataire refuse la reprise du logement?

INTERDIR L'ACCÈS AU LOCATEURLe propriétaire doit faire une demande à la régie afin d’être autorisé par le tribunal à reprendre le logement. Il a un mois à partir de la réception de l’avis de refus du locataire ou de son refus présumé (s’il n’a pas répondu à l’avis). Le propriétaire doit démontrer lors de l’audience qu’il entend réellement reprendre le logement pour la fin mentionnée dans l’avis et qu’il ne s’agit pas d’un prétexte pour atteindre d’autres fins. Dans l’intervalle, il peut tenter de négocier avec le locataire des conditions qui semblent justes et raisonnables pour les deux parties afin que le droit à la reprise puisse être exercé.
Si le tribunal autorise la reprise du logement, il peut imposer les conditions qu’il estime justes et raisonnables, y compris notamment le paiement par le propriétaire au locataire d’une indemnité souvent équivalente aux frais de déménagement.

 NB : Locataire, ne pas oublier de réclamer le $100,00 pour le changement d’adresse et les frais de reconnections du câble, l’internet, téléphone mural et les frais si il y a lieu d’une ouverture de compte d’hydro. Ne pas oublier d’apporter les documents et factures de compte et un estimé des frais de déménagement pour présenter au régisseur (JUGE).

Si la reprise du logement est exercée de mauvaise foi, le locataire, s’il est en mesure de le prouver devant le Tribunal, pourra réclamer des dommages-intérêts et même demander des dommages-intérêts punitifs.
Si votre projet consiste à acheter un condo occupé par un locataire dans un immeuble à logement converti en copropriété divise, il est probable que vous ne puissiez exercer la reprise. Si vous croyez que prendre des démarches auprès  de la régie que le délai sera trop long vous pouvez contacter un conciliateur de SCALP  qui pourra entreprendre une conciliation favorisant les deux parties pour éviter  le tribunal administratif et les délais qui s’y rattache.  

0 0 0 0 250 224 library 73834[1]

Pour plus d’information, remplir le formulaire et nous le faire parvenir.
                                                           Merci! 

Pour qui le locateur peut-il reprendre un logement?

VOUS DÉMÉNAGER ?ANIMAUX DE COMPAGNIE 
  • Pour s’y loger lui-même;
  • Pour y loger son père, sa mère, son fils ou sa fille;
  • Pour y loger tout autre parent ou allié, dont il est le principal soutien (matériel ou moral).

  • Pour y loger un ex-conjoint dont il demeure le principal soutien (matériel ou moral) après leur séparation de corps (par jugement), leur divorce ou la dissolution de leur union civile.

  • Avis important
  • Si vous avez plus de 70 ans. Le locateur ne peut plus vous expulser depuis que la loi est passée le 16 juin 2016. A moins que votre santé soit en dégradation et que vous êtes plus apte à rester en logement seul.

  •  Cette demande doit être présentée dans le mois du refus, ou de l’expiration de délai de réponse du locataire.
    Si le propriétaire ne demande pas ou n’obtient pas cette autorisation par la régie du logement le locataire conserve alors son droit d’occuper le logement.

    ’indiquer clairement au propriétaire par écrit.

  • En cas de harcèlement, d’éviction illégale ou d’une reprise de possession de mauvaise foi, le locataire peut contacter un conciliateur de SCALP lui dise quelle démarche a suivre pour réclamer des dommages et intérêts. Des dommages punitifs sont aussi prévus.
  •  UN LOCATAIRE DOIT AVOIR LA PREUVE QUE LE LOCATEUR EST DE MAUVAISE FOI ET NON SUR UN SIMPLE DOUTE.
  • Si vous avez des questions veillé, remplir le formulaire et nous le faire parvenir. Merci!!
0 0 0 0 250 224 library 73834[1]
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint